EGLISE HORLOGE de ARSENE CRETIN A L'ANGE

 HORLOGE  MONUMENTALE  D’EDIFICE

AVEC  UN


MOUVEMENT COMPLEXE









Martial VALLET expose un bref historique de l’horloge qui a scandé la vie des habitants du Frasnois pendant 100 ans:

1716 : la chapelle est érigée, sous le vocable de St Claude et Saint Roch
1762 : construction du clocher à toiture quadrangulaire, 

1780 : don d’une cloche d’un poids de 250 kg, poids trop minime d’après le fondeur pour que le son soit audible d’assez loin ;

1789 – 1790 : agrandissement de l’Eglise par le chœur actuel-sanctuaire de forme rectangulaire et voûté à arêtes- et de son prolongement par le vaste logement du curé.

1859 : Acquisition d’une seconde cloche (maisons trop éparses dans le village et hameaux éloignés de La Fromagerie et Narlay) de 775 kg- reconnue à l’unanimité « belle, bonne et pas trop grosse ».
1881 : installation de l’horloge

1907 : le remontage de l’horloge et la sonnerie de midi sont mis à prix par adjudication pour la somme annuelle de30 Fr ; l’adjudicataire sera tenu de graisser l’horloge avec de l’huile spéciale pour les rouages et de l’huile ordinaire pour la cloche !!!

1953 : Électrification du système de carillons par L’entreprise Robert Prêtre de Bretonvillers, puis de Mamirolle dans le Doubs qui entretient toujours l’horloge depuis ce temps.

Une horloge de clocher à mouvement horizontal et sonnerie à carillon Arsène Crétin à L’Ange qui a été fabriqué en 1881 à Morbier Jura.
Ce mécanisme remarquable était dans le clocher de l’Église sans fonctionnement.
Une première phase a été de le démonter et le remonter par l’entreprise PRETRE dans la salle du conseil municipal. Exposé aux habitants du frasnois, la restauration s’imposait.

C’est un mouvement à échappement à cheville équipé d'une sonnerie à Carillon trois cloches pour les quart d'heure sonnerie
1 fois trois cloches au premier quart d'heure
2 fois 3 cloches à la demi-heure
3 fois 3 cloches au trois quart d'heure
4 fois 3 cloches à l'heure
et ensuite une 4Ième cloche sonne les heures au bout de 3 minutes répétition de la sonnerie des heures.

La régulation de ces sonneries plus ou moins rapide est réalisée par des palettes se freinant durant sa rotation dans l’air ambiant ; un régulateur pour la sonnerie des quarts d’heure et un pour la sonnerie
La position verticale de ceux-ci au sommet de l’horloge a la particularité typique des « Arsène Cretin-l'Ange »font penser à des palettes d’hélicoptère.

L’horloge est équipée d'un cadran de réglage en émail blanc et d'un balancier de bois peint maintenu par une suspension à lame.

L’horloge à remontage électrique
un moteur pour remonter le poids du mécanisme des quarts d’heures
un moteur pour remonter le poids du mécanisme des heures un moteur
et particularité de cette horloge pour remonter le troisième poids du mécanisme d’horlogerie.

Le poids du mécanisme des heures remonte automatiquement l'heure à chaque fois que le quart d'heure sonne.

Arsène Cretin-l'Ange est le successeur des maisons Germain Cretin-l'Ange et Les fils de Germain Cretin-l'Ange fondée en 1830.

En 1877, il crée sa propre manufacture d'horloges monumentales qui est acquise en 1906 par Léon Labrosse.

Dans un prospectus de 1931, Arsène Cretin-l'Ange a fourni environ 240 horloges avant 1893 et ensuite 15 à 20 horloges par an en moyenne.
La production horlogère prend fin en 1934, avec l'acquisition de l'entreprise par les Ets. Charles Peccaud. C’était une petite fabrique.
L'association d' Horlogerie Comtoise, 2 place Jean Jaurès, F-39400 Morez a effectué une remise en état de l’horloge de l’Eglise du FRASNOIS, qui a été faite par Arsène CRETIN L’ANGE en 1881 de la manufacture d’horloges monumentales à Morbier.

Nous remercions Michel DUMAIN, horloger passionné de l’Association Horlogerie Comtoise, qui a restauré cette horloge monumentale, complexe et ancienne. La restauration en horlogerie nécessite de bonnes connaissances, de l’expérience et du temps afin de ne pas dégrader, parfois de manière irréversible, ces mécanismes de précision. Son analyse poussée des trains d’entraînement et des subtilités de construction a permis de refaire fonctionner cette horloge complexe d’édifice.

De la fabrication de ces horloges jusqu’au milieu du siècle dernier, en passant par leur transformation en système électromécanique, la qualité de cette horloge est impressionnante.

Ce mécanisme parfois oublié dans le clocher, cette pièce d’horlogerie reste pourtant une pièce importante du patrimoine de la commune. Il est important de la conserver

    Le Conseil Municipal, 
   Sollicite le classement de cette horloge monumentale avec l’Association Horlogerie Comtoise, 2 place Jean Jaurès, F-39400 Morez qui a effectué la remise en état fonctionnelle.
-